1 août 2011

Installer et configurer le SDK Android (étape 1)


Quoi de mieux pour apprendre à développer que de commencer par mettre en place un environnement de développement en bonne et due forme. Cela va se faire en deux parties une première qui décrit l'installation et la configuration de l’environnement  et une seconde plus courte qui traite de la création de machine virtuelle
Dans mon cas vu que je m'oriente vers le développement Android, on va commencer par se faire une installation de l'IDE Eclipse et du SDK made by Google. Je vous préviens tout de suite tous les tutos seront fait à partir d'une machine tournant sous la dernière version du système Ubuntu Linux. Mais ne vous inquiétez pas, Je ne suis pas un adepte des lignes de commande comme le préconise certains puristes surtout qu'avec les récentes versions du système et l'intégration de la logithèque ces fameuses lignes de commande sont de moins en moins utiles. Au pire il y aura toujours synaptics qui est très poussé en matière de gestion de paquet.
La première chose à faire est donc d'installer Eclipse et ça se fait en deux clics.
  •  
  • Lancer la logithèque Ubuntu 
  • Taper dans la zone de recherche Eclipse puis valider par la touche Entrer
  • Eclipse s'affiche, on clique sur Installer et c'est tout. Les dépendances s'installent en même temps, et on à notre IDE en place .

Fenêtre de la logithèque Ubuntu

Là c'était la partie facile, qui ne nous permet pas encore de faire quoi que ce soit en matière de développement sous Android.
[note perso: c'est fou de voir un IDE avec tout ces boutons et options vu que j'ai toujours développé avec juste un bloc-note]

A ce niveau là pas de miracle on se rend sur le site officiel  du système Android afin de télécharger et installer le SDK.

La procédure est décrite sur le site en anglais mais je fais ici un récapitulatif des étapes avec des captures pour illustrer tout ça.

Avant tout vérifier que vous avez sur votre machine le dernier JDK (Java Development Kit) avec un coup de synaptic, installer sun-java6-jdk ou openjdk-6-jdk pour les puriste de l'open source.



Etape 1: Télécharger le Starter SDK package

              Décompresser le de préférence dans un dossier dédié de votre répertoire personnel

Etape 2: Télécharger le plugin Android Development Tool (ADT)pour Eclipse en suivant ces étapes:
  • Lancer Eclipse Cliquer sur le menu Aide > Installer Nouveau
  • Logiciel...Cliquer sur Ajouter
  • Entrer l'URL du dépôt dans la fenêtre qui s'ouvre https://dl-ssl.google.com/android/eclipse/
  • Valider par OK


Installation du plugin ADT

  • Cocher la case devant Developper tools puis cliquer sur suivant
  • Ensuite c'est comme sous windows on clique sur suivant puis termier sans trop réfléchir.

          Si un avertissement de sécurité s'affiche valider par OK ensuite on attend ( ça met un certain temps) et on redémarre Eclipse à la fin du processus.




Validation des éléments du plugin ADT


Etape 3: Configuration du plugin pour lui indiquer le chemin du SDK téléchargé plus haut.
  • Donc toujours dans Eclipse on fait: Fenetre> preferences
  • On choisit Android dans la liste de gauche on accepte tout dans la fenetre qui se présente,
  • On entre le chemin du SDK ( souvenez vous qu'on a déjà téléchargé plus haut ) là c'est simple on clique sur appliquer et OK.



Enregistrement du chemin du SDK


A ce niveau là on à notre environement Eclipse bien configuré.

Si jamais vous rencontrez des problèmes lors de l'intallation de ADT rendez-vous à la section troubleshooting ADT installation du site Android.  pour obtenir des solutions.

Etape 4: Ajouter des plates-formes de développement.

  • A partir d'Eclipse selectionner Fenetre> Android SDK and AVD Manager 
  • Dans la fenetre qui s'ouvre, cliquer sur Available packages
  •  Cocher Android repository et Third party Add-ons pour installer les modules spécifiques de chaque constructeurs.
  • Cliquer sur Install Selected et tous les packets necessaires s'installent.



Choisir les plates-formes de développement


Ça fait un bon paquet d'informations pour un premier billet, je vais donc m'arréter là. La prochaine étape expliquera comment créer et choisir les paramètres d'un téléphone virtuel.

Amusez-vous bien et n'hésitez pas à commenter cet article.